Les logiciels métier destinés aux bibliothèques

Depuis 1995, tous les ans, Tosca Consultants réalise des enquêtes de marché portant sur les logiciels métier destinés aux bibliothèques. Livres Hebdo et Archimag rendent compte régulièrement de ces enquêtes.

Après une rapide présentation et une synthèse de l’enquête annuelle, la présente rubrique présente les tableaux de synthèse complémentaires des publications mais trop volumineux pour y figurer :

Présentation de l’enquête 2017

Qui participe à l’enquête ? Nous contactons une cinquantaine de fournisseurs de progiciels métier ou de services en ligne implantés en France ou diffusant leur offre en France. Certains estiment ne pas devoir participer à l’enquête pour diverses raisons : produits dont la commercialisation n’est pas en phase active, produits dont les ventes ont été décevantes, produits plutôt destinés à des centres de documentation… Pour les produits open source, nous sollicitons tous les prestataires identifiés comme intervenant pour des prestations d’hébergement ou d’assistance à la mise en œuvre. Voir la liste des fournisseurs sollicités pour l’enquête 2017 (PDF, 1p.).

Quelles informations collectons-nous ? Les données collectées sont le chiffre d’affaires et les résultats financiers 2016, les progiciels commercialisés au 1er janvier 2017, les ventes de progiciels réalisées au cours de l’année 2016, le nombre de nouveaux clients, le nombre de postes correspondant aux progiciels vendus au cours de l’année et la taille du parc (mesuré en nombre de clients titulaires d’un contrat de maintenance).

Quand recueillons-nous ces informations ? La collecte de l’information s’effectue début janvier 2017.

Comment procédons-nous pour cette collecte ? Chaque fournisseur reçoit un questionnaire de 5 pages, le remplit et le renvoie. Tosca consultants en effectue une relecture et si nécessaire recontacte le fournisseur pour approfondir certains points. Malgré ce contrôle de vraisemblance, il faut considérer que l’enquête s’inscrit dans un système déclaratif. Tosca consultants considère que les informations publiées dans cette rubrique sont fiables à 97%, en ce qui concerne le domaine fonctionnel couvert par un progiciel. La fiabilité des données relatives aux contrats souscrits dans l’année est beaucoup moins satisfaisante.

L’enquête 2017 en quelques mots

37 fournisseurs ont répondu à l’enquête comme l’an passé (ce qui donne 36 réponses du fait de la réponse groupée d’AFI et de BibLibre).

12 entreprises n’ont pas répondu : AJLSM, Aplicacions Multimèdia Interactives S.L, ARS Nova Systems, Consortium ORI-OAI, Crescendo Systèmes, David Lumineau, DIP Systèmes IP Software, Innovative Interfaces, Naoned Systèmes, SEGILOG, Strior, Tamil.

4 nouveaux fournisseurs, 2 cessations d’activité

Axiell France SAS, le réseau Canopé Clermont-Ferrand, GMInvent et SKINSoft apparaissent cette année pour la première fois.

Deux entreprises ne sont plus sollicitées: Ever Team après la revente de l’activité Flora à Decalog et Existenz qui ne diffuse plus les produits de GMInvent.

Comme précédemment,

  • la société italienne Data Management PA renvoie vers la réponse de son diffuseur en France, Decalog,
  • AFI et BibLibre répondent de manière groupée.

De nouveaux systèmes de gestion de bibliothèque

126 produits (118 sans le double compte des produits open source supportés par plusieurs entreprises) sont inscrits aux catalogues des 36 fournisseurs. Les bibliothèques ont le choix entre 58 systèmes de gestion de bibliothèque (en fait 54  sans double compte) dont les nouvellement référencés Quria (Axiell France SAS),  CollectiveAccess (CESAM SPRL), Flora Archives, Bibliothèques et Musées (Décalog), Hibouthèque (Réseau Canopé Clermont-Ferrand), Oxalys et Sapentia (Microbib) ainsi que la gamme Orphée NX (C3RB).

Par rapport à l’an passé, l’offre marque une forte progression des modules de gestion du prêt de livres numériques (+13), des applications mobile (+12) et des résolveurs de lien (+7) et une baisse significative des gestionnaires d’EPN (-5), des serveurs SRU (-4) ou SRW (-3).

Les logiciels open source ou libres représentent 31 offres contre 34 l’an passé.

La commercialisation des progiciels sous forme d’abonnement à un service (mode SaaS) concerne désormais 93 offres contre 80 en 2016 et 74 en 2015.

Baisse du marché en valeur (-3%) et en volume (-15%)

Le marché est en baisse de 3% en valeur avec un total de 37 M€ pour 2016 contre 38 M€ en 2015 et 40 M€ en 2014. En volume, le nombre de produits vendus serait de 1.404 contre 1.661 en 2015 et 1.285 en 2014l’année précédente (hors Réseau Canopé).

Pour en savoir plus sur l’évolution de l’offre

Lisez l’article publié prochainement par Livres Hebdo : nous le mettrons à disposition ici dès sa parution.

Pour en savoir plus sur l’évolution du marché

Lisez l’article publié prochaine par Archimag : nous le mettrons à disposition ici dès sa parution.

Typologie des logiciels métier destinés aux bibliothèques

Comme chaque année, il a été demandé aux fournisseurs que nous sollicitions de décrire le périmètre fonctionnel des logiciels figurant à leurs catalogues, à l’aide de la typologie suivante.

Mise en garde. Les listes figurant dans ce paragraphe mentionnent plusieurs occurrences d’un même logiciel open source lorsqu’il est inscrit au catalogue de plusieurs entreprises. Le décompte des produits peut ainsi se faire de manière brute (en comptabilisant les progiciels open source autant de fois qu’ils sont mentionnés) ou sans double compte (en ne les comptabilisant qu’une fois). Comme les fournisseurs de ces logiciels ne s’accordent pas toujours sur la définition du périmètre fonctionnel des outils, nous privilégions le décompte brut (en comptabilisant donc les progiciels open source autant de fois qu’ils sont mentionnés).

Lorsque nous considérons que l’un des fournisseurs propose une définition de la couverture fonctionnelle de l’un de ses progiciels qui mériterait un approfondissement, nous le mentionnons par un fond de cellule grisé.

Outils de gestion

Les systèmes de gestion de bibliothèque

Système de gestion de bibliothèque : système permettant au minimum le catalogage des documents et la gestion de leur circulation.

Voir la liste des 58 systèmes de gestion de bibliothèques (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Apparaissent sur fond grisé, ceux des logiciels qui ne correspondent pas, de notre point de vue, à la définition d’un système de gestion de bibliothèque mentionnée ci-dessus. En intégrant cette correction et en éliminant les doubles comptes des logiciels open source (Koha, PMB, WaterBear) diffusés par plusieurs entreprises, l’offre se limite à 48 systèmes distincts.

Les gestionnaires du prêt de livres numériques

Il s’agit d’un logiciel prenant en charge tout ou partie des fonctions de gestion du prêt de livres numériques : gestion de l’emprunt de livres numériques par l’usager, gestion des autres services (prolongation de prêt, réservation, restitution anticipée…), fonctions de gestion et mise en valeur des collections numériques de la bibliothèque, suivi statistique… Ce type de logiciel est apparu dans la foulée du projet Prêt Numérique en Bibliothèque (PNB) du C.N.L. qui s’appuie sur la plateforme réalisée par Dilicom.

Voir la liste des 46 gestionnaires de prêt numérique (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Les ERM

ERM pour electronic resource manager : logiciel gérant les abonnements à des ressources électroniques et permettant de décrire de manière structurée les droits de représentation et de reproduction acquis ; s’appuyant sur une base de connaissances, ce logiciel facilite le catalogage à l’unité des ressources numériques et la tenue à jour des états de collection des périodiques.

Une certaine ambiguïté entourant ce terme, il convient de vérifier minutieusement les fonctionnalités exactes de chaque produit référencé. De notre point de vue, seule une minorité des produits présentés par les éditeurs comme étant des ERM répondent à la définition proposée ci-dessus.

Voir la liste des 35 ERM ou logiciels dotés de fonctions d’ERM (PDF, 1 p.) au 1er janvier 2017.

Outils de consultation de bases de références

Les opacs

Opac : module d’un système de gestion de bibliothèque ou logiciel distinct, offrant au minimum la consultation du catalogue et conçu pour une utilisation par le public.

L’opac de nouvelle génération présente certaines caractéristiques qui permettent de le distinguer des produits plus anciens :

  • recherche à la Google,
  • navigation à facettes,
  • proposition de termes de recherche apparaissant au sein d’un nuage de mots,
  • fonctions Web 2.0,
  • indépendance vis-à-vis du système de gestion de bibliothèque.

Les outils de découverte

Outil de découverte (de l’anglais discovery tool) : service de recherche en ligne conçu pour une utilisation par le public, proposant une recherche à la Google, la navigation à facettes, des possibilités de rebond sur des termes de recherche apparaissant au sein d’un nuage de mots et des fonctions Web 2.0 ; cet outil sollicite simultanément le catalogue de la bibliothèque, les bases de métadonnées relatives aux documents numériques produits la bibliothèque ou sa tutelle et les bases de métadonnées relatives aux ressources numériques acquises par la bibliothèque.

Voir la liste des 67 opacs – outils de découverte ou des produits incluant de tels outils (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017. Cette liste reste partielle car certains fournisseurs omettent de mentionner le module opac du système de gestion de bibliothèque; il s’agit alors le plus souvent d’un outil relativement traditionnel.

Les résolveurs de lien

Résolveur de lien : logiciel qui convertit une adresse logique (ou des métadonnées) en l’adresse URL physique du document recherché.

Voir la liste des résolveurs de liens ou des logiciels dotés de fonctions de résolveur de liens (PDF, 1 p.) au 1er janvier 2017.

Les modules de recherche fédérée

Recherche fédérée : logiciel permettant de référencer plusieurs bases d’informations disponibles en ligne ou localement, d’interroger simultanément tout ou partie de ces bases et éventuellement de présenter de manière uniforme les résultats de ces interrogations.

Trois paramètres principaux permettent de distinguer les capacités de ces modules : le type des connecteurs supportés (Z39.50, SRU, SRW, web services…), le nombre de connecteurs effectivement disponibles et la capacité à dédoublonner ou à regrouper en des ensembles apparentés les références issues de sources multiples.

Voir la liste des 49 outils de recherche fédérée ou  logiciels dotés de fonctions de recherche fédérée (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Outils d’échange d’informations bibliographiques

Les clients Z39.50

Client Z39.50 : logiciel prenant en charge la saisie d’une requête Z39.50.

Voir la liste des 47 clients Z39.50 (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Les serveurs Z39.50

Serveur Z39.50 : logiciel prenant en charge le traitement d’une requête Z39.50.

Voir la liste des 43 serveurs Z39.50 (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Les serveurs SRU

Serveur SRU : logiciel prenant en charge le traitement d’une requête SRU.

Voir la liste des 31 serveurs SRU (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Les serveurs SRW

Serveur SRW : logiciel prenant en charge le traitement d’une requête SRW.

Voir la liste des 32 serveurs SRW (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Outils de création, de gestion et de consultation de bases de documents primaires

Les clients OAI

Client OAI : logiciel prenant en charge la création et la transmission d’une requête suivant le protocole OAI-PMH.

Voir la liste des 43 clients OAI (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Les serveurs OAI

Serveur OAI : logiciel supportant le protocole OAI-PMH et assurant la fourniture de métadonnées, dans un ou plusieurs formats, en réponse à des requêtes préparées par un client OAI.

Voir la liste des 44 serveurs OAI (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Les gestionnaires de bibliothèque numérique

Gestionnaire de bibliothèque numérique : logiciel gérant une base de documents primaires et la base de références associée, disposant à la fois des fonctions de production et de consultation de ces bases.

Voir la liste des 51 gestionnaires de bibliothèque numérique ou logiciels dotés de fonctions de gestion de bibliothèque numérique (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Outils de gestion de l’accès du public aux postes des bibliothèques et à Internet

Les navigateurs sécurisés

Navigateur sécurisé : logiciel navigateur prenant en charge la protection du poste de consultation, par exemple en interdisant l’accès au disque dur ou au système d’exploitation, et prenant parfois également en charge le filtrage des sites web, en proscrivant la consultation de certains sites ou en limitant la consultation à une liste fermée de sites web.

Voir la liste des 31 navigateurs sécurisés (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Les serveurs d’impression

Serveur d’impression : logiciel permettant le partage d’une imprimante entre plusieurs utilisateurs et prenant en charge certaines fonctions de régulation (paiement, contingentement).

Voir la liste des 19 serveurs d’impression ou logiciels dotés d’un serveur d’impression (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Les gestionnaires d’espace public numérique

Gestionnaire d’espace public numérique : logiciel gérant l’accès du public à des postes internet, prenant en charge au minimum l’identification des usagers, le filtrage web ainsi que la conservation des fichiers logs (traces de navigation) ou des seules informations de session, en application des dispositions suivantes :

  • loi n°2001-1062 sur la sécurité quotidienne du 15 novembre 2001. Loi nº 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure.
  • loi n°2006-64 du 23 janvier 2006 relative à la lutte contre le terrorisme et portant dispositions diverses relatives à la sécurité et aux contrôles frontaliers.
  • décret n° 2006-358 du 24 mars 2006 relatif à la conservation des données des communications électroniques.

Voir la liste des 31 gestionnaires d’espace public numérique ou logiciels dotés de fonctions de gestionnaire d’espace public numérique (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Outils d’aide à la publication de contenu

Les CMS

CMS pour content management system ou système de gestion de contenu : logiciel permettant de gérer de manière aisée et efficace les pages statiques et dynamiques d’un site web, facilitant en particulier la mise à jour du site.

Voir la liste des 46 CMS ou logiciels dotés de fonctions de CMS (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Outils d’édition de statistiques

Les outils décisionnels

Outil décisionnel : logiciel permettant de collecter, de consolider, de modéliser, d’analyser et de restituer les données d’une structure en vue d’offrir une aide à la décision et de permettre à un décideur d’avoir une vue d’ensemble de l’activité traitée (d’après Wikipedia).

Voir la liste des 39 outils décisionnels ou logiciels dotés d’un tel outil (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Application mobile

Logiciel applicatif développé pour un appareil numérique mobile (smartphone, tablette numérique…).

Voir la liste des 41 applications pour mobile (PDF, 1 p.), au 1er janvier 2017.

Cartographie de l’offre de logiciels métier pour les bibliothèques en 2017

Des tableaux de synthèse permettent de visualiser l’offre dans son ensemble, en indiquant :

Les logiciels métier gratuits en 2017

Le tableau suivant présente les logiciels métier dont les fournisseurs déclarent mettre à disposition gratuitement au moins une version.

Voir le tableau des 29 progiciels gratuits (PDF, 1 p.).

Un 29ème progiciel gratuit Oxalys, système de gestion de bibliothèque monoposte diffusé par Microbib, a été ajouté à cette liste (mise en ligne le 3 février 2017), après échange avec Microbib pour confirmer le statut de ce progiciel.

Les ventes déclarées par les fournisseurs pour l’année 2016

Le tableau suivant présente les ventes et la diffusion gratuites des logiciels métier pour l’année 2016.

Voir le tableau des ventes 2016 de progiciels métier pour bibliothèque (PDF, 2 p.).

Les systèmes retenus par chaque type de bibliothèque en 2016

Voir la liste des progiciels retenus en 2016 par :

Voir la répartition des ventes entre les différents types de bibliothèque, avec les chiffres du Réseau Canopé (PDF, 1 p.) ou sans les chiffres du Réseau Canopé (PDF, 1 p.). Le Réseau Canopé réalise une partie de ses ventes sous forme d’abonnement (les chiffres annoncés sont donc plutôt représentatifs de l’ensemble du parc installé et ne sont pas comparables à ceux des autres éditeurs).

Évaluer l’importance des contrats en analysant le nombre de postes installés (PDF, 1 p.) que déclarent certains fournisseurs.

Références des publications rendant compte de nos enquêtes annuelles

Tosca consultants réalise des enquêtes de marché portant sur les logiciels métier destinés aux bibliothèques, tous les ans depuis 1995.

Enquêtes annuelles relatives à l’offre et à la diffusion des logiciels métier pour bibliothèque (depuis 1995)

Logiciels pour bibliothèques : un chiffre d’affaires en baisse de 5 % / Marc Maisonneuve, Emmanuelle Asselin in Archimag, n°292, mars 2016. – (p. 33 – 38).

Logiciels pour bibliothèques, l’open source impose ses codes / Emmanuelle Asselin, Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°1074, 26 février 2016. – (p. 51-59).

Logiciels pour bibliothèques : un marché morose / Marc Maisonneuve in Archimag, n°282, mars 2015. – (p. 30 – 34).

Logiciels pour bibliothèques, l’arrivée des outils PNB / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°1030, 20 février 2015. – (p. 22-28).

Bibliothèques : rebond du marché des logiciels / Marc Maisonneuve in Archimag, n°272, mars 2014. – (p. 28 – 33).

Logiciels pour bibliothèques 2014, nouveaux acteurs, nouvelles solutions / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°988, 7 mars 2014. – (p. 20-26).

2012 : morosité du marché des logiciels de bibliothèque / Marc Maisonneuve in Archimag, n°262, mars 2013. – (p. 30 – 33).

Logiciels pour bibliothèques, une période de transition / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°943, 1er mars 2013. – (p. 22-28).

2011 : le marché des logiciels de bibliothèque poursuit sa transition / Marc Maisonneuve in Archimag, n°252, mars 2012. – (p. 27 – 30).

Logiciels pour bibliothèques, vers la généralisation des services en ligne / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°897, 17 février 2012. – (p. 20-25).

Logiciels pour bibliothèques : apparente stabilité du marché 2010 / Marc Maisonneuve in Archimag, n°243, avril 2011. – (p. 23 – 25).

Bibliothèques, bientôt une nouvelle offre de logiciels / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°859, 1er avril 2011. – (p. 22-27).

Logiciels en bibliothèques, l’équipement informatique des bibliothèques / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°811, 5 mars 2010. – (p. 83-88).

Bibliothèques, l’équipement informatique en 2008 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°767, 6 mars 2009. – (p. 74-80).

Bibliothèques, l’équipement informatique en 2007 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°723, 29 février 2008. – (p. 76-89). La version numérisée de cet article représente 9 Mo ; son chargement demande une certaine patience !

L’informatisation des bibliothèques en 2006 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°679, 2 mars 2007. – (p. 94-102).

L’informatisation des bibliothèques en 2005 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°635, 3 mars 2006. – (p. 86 – 94).

L’encart “Présentation de l’enquête” est erroné ; il faut lire :

  • Qui ? 44 fournisseurs de systèmes de gestion de bibliothèque implantés en France sont contactés par Tosca consultants. S’y ajoutent 3 prestataires intervenants dans la diffusion de produits open source.
  • Quoi ? Les données collectées sont le chiffre d’affaires et les résultats 2005, les progiciels commercialisés au 1/1/2006, le nombre de contrats, le nombre de postes et de serveurs Web vendus au cours de l’année 2005.
  • Quand ? La collecte de l’information s’effectue en janvier 2006. Comment ? Chaque fournisseur reçoit un questionnaire de 5 pages, le remplit et le renvoie. Tosca consultants en effectue une relecture et si nécessaire recontacte le fournisseur pour approfondir certains points.

Graphique 9 : la légende exacte de la courbe bleue est “Projets de réinformatisation sans changement de fournisseur”.

Informatisation des bibliothèques, les enseignements de 10 ans d’étude du marché / Marc Maisonneuve in Documentaliste – Sciences de l’information, vol. 42, n°2, avril 2005. – (p. 118 – 123).

L’informatisation des bibliothèques en 2004 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°599, 29 avril 2005. – (p. 86 – 93).

L’informatisation des bibliothèques / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n°562, 18 juin 2004. – (p. 60 – 66).

Systèmes de gestion de bibliothèques : une année calamiteuse / Marc Maisonneuve in Archimag, n° 170, décembre/janvier 2004. – (p. 33-40). Erratum publié in Archimag, n° 171, février 2004. – (p. 50-51).

L’informatisation des bibliothèques en 2001 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n° 490, 15 novembre 2002. – (p. 57-62).

L’informatisation des bibliothèques en 2000 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n° 346, 7 septembre 2001. – (p. 87-94).

L’informatisation des bibliothèques en 1999 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, supplément au n° 3999, 27 octobre 2000. – (p. 35-42).

Le marché de l’informatisation des bibliothèques en 1999 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n° 345, 20 août 1999. – (p. 83-91).

Le marché de l’informatisation des bibliothèques françaises en 1998 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n° 301, 21 août 1998. – (p. 79-85).

Informatisation des bibliothèques : étude du marché français 1997 / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n° 259, 5 septembre 1997. – (p. 69-76).

Informatisation des bibliothèques : étude du marché français 1996 : les tendances du marché / Marc Maisonneuve in Livres Hebdo, n° 207, 31 mai 1996. – (p. 69-78).

Enquêtes annuelles relatives à la diffusion des systèmes de gestion et de communication des ressources électroniques (de 2000 à 2007)

Systèmes de gestion des ressources électroniques, la chute du marché en 2006 / Marc Maisonneuve in Archimag, n° 203, avril 2007. – (p. 34- 36).

Système de gestion des ressources électroniques, marché 2005 en très forte hausse / Marc Maisonneuve in Archimag, n°194, mai 2006. – (p.31 -33).

Système de gestion des ressources électroniques, marché 2004 en redressement / Marc Maisonneuve in Archimag, n°184, mai 2005. – (p. 33 – 36).

Systèmes d’information multimédia en 2003 : plus d’affaires pour un même chiffre / Marc Maisonneuve in Archimag, n° 174, mai 2004. – (p. 38-44).

Systèmes d’information multimédia en 2002 : offre affinée pour un marché en retrait / Marc Maisonneuve in Archimag, n° 164, mai 2003. – (p. 35-38).

Systèmes d’information multimédia en 2001 : plus de contrats, moins de chiffre d’affaires / Marc Maisonneuve in Archimag, n° 154, mai 2002. – (p. 37-40).

Systèmes d’information multimédia : un marché de bibliothèques en voie de s’ouvrir / Marc Maisonneuve in Archimag, n° 148, octobre 2001. – (p. 34-38).11